lienlien



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 On ne devrait pas ouvrir certaines portes... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 24
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 18
Localisation : Le plus souvent dans la cour, à échapper aux profs
avatar
Renji
MessageSujet: On ne devrait pas ouvrir certaines portes... [Libre]   Dim 30 Juin - 23:09

Mon bureau. Des feuilles, des cahiers, des crayons et un tas d'autres trucs dessus. Moi, assis sur mon lit. A défier tout ça d'un oeil mauvais. Des devoirs. Voilà à quoi j'allais passer ma soirée. C'est vraiment une torture. Faire du travail après le travail une idée totalement idiote. Celui qui a inventé ça devait pas avoir l'esprit très clair quand il a eu cette idée de génie. Je soupirai en m'aprochant. J'avais parfois des moments où j'essayais de m'y mettre. Mais comment travailler alors que la nuit ne tombe même pas, que le soleil brile encore dans le ciel et qu'il fait une chaleur étouffante? Je ne sais pas comment font les premiers de la classe. Je finis par rassembler tous mes devoirs après avoir pasé deux minutes dessus. Je connaissais quelqu'un qui serait ravi de les faire pour moi.
 Avec mon sourire en coin habituel, je sortais de la chambre, les papiers coincés sous mon bras. Je croisai mon voisin de chambre peu avant d'arriver devant la porte au fond du couloir. Je grognai en passant à côté de lui. Ils avaient eu la bonne idée, à l'administration, de me foutre avec une personne que je ne peux pas sentir. Un lion, hautain et snob. Ce que je déteste le plus. A chaque foisqu'on était tout les deux dans la chambre, ça frollait la baston. On avait tout les deux failli terminer plusieurs fois à l'infirmerie si les autres n'avaient pas appelés les surveillants, alertés par les bruits de bagarre. Du coup, chaque fois qu'on se croisait on grognait, se bousculait...
 Me voilà devant la porte du fond. j'entrai sans même frapper. Dans cette pièce c'était le propre le plus total, pas comme dans les autres. Les deux personnes présentent sursautèrent en me voyant entrer, je lançai:

-Alors, les deux intellos, je vois qu'on a presque terminé. deux ou trois exos en plus feront pas la différence, non?

J'accompagnais ces paroles d'un regard mauvais et d'un geste faisant craquer mes doigts, bien qu'un seul aurait suffit. L'un des deux s'approcha et me dit:

-Non, pas du tout Renji. On t'y rend demain avant les cours?

Il prit les papiers pendant que je répondais positivement. Puis je sortis, laissant la panthère des neiges et le cougar travailler à ma place. Je faisais comme ça, pour les devoirs. Soit je les faisais pas du tout, soit je passais voir ces guignols aussi fort qu'un citron à eux deux.
 Retournant à ma chambre, je m'arrêtai devant la porte. Celui qui me servait de voisin avait apparement invité ses potes. Ca ne servait à rien que j'essaie de rentrer, dans ces cas-là ils fermaient toujours la porte à clé... en vérifiant que je n'avais pas la mienne sur moi. Et comme à mon habitude, je l'avais oublié sur mon bureau.
Je continuais donc de marcher, laissant mes pas me guider dans ce bâtiment, mon esprit vagabondant parmi mes pensées. J'avais la soirée pour moi, j'allais en profiter tout de même! Mais pour l'instant, rien ne se présentait. Pas moyen de s'amuser. Je remarquais soudain que j'étais revenu dans les dortoirs. Une petite seconde, ce n'était ps le dortoir des garçons. On y avait tous graver un truc, pour les prochains arrivant à Kedako. 'Puis surtout pour faire chier les surveillants. Non, là c'était propre sans rien sur les murs. Bon sang, j'étais parti du côté du dortoir des filles! Mon esprit s'enflamma à cette idée... puis se ravisa. Je n'avais absolument rien pour foutre le bazar.
 Légèrement triste, je continuai d'avancer dans les couloirs. Je marchait d'un pas lent, pesant. pesant? Non, je marche pas pesament. Lentement, ok quelques fois, mais pas pesament. merde, un surveillant se rapprochait! Je ne l'avais pas entendu, tant j'étais plongé dans mes pensés! Je cherchai une porte ouverte avant de me faire chopper. Je tombai finalement sur une porte entrouverte, je me jetai à l'intérieur et refermait. L'oreille collée contre la porte, j'entendis le surveillant passer en grognant. Il avait dû se passer quelque chose, de mon côté sûrement.
 Je réalisai soudain qu'il n'y avait aucun bruit dans la chambre. Aucun cri ou hurlement n'avait été poussé quand j'étais rentré. Bizarre. Pourtant, la porte était entrouverte.Ce qui était compréhensible avec cette chaleur mais je ne pensais pas qu'on pouvait laisser sa porte ouverte ainsi, à tout vent, quand on étais pas dans la pièce.
J'entendis un bruit, comme un déclic. Il provenait d'un côté du mur, sur ma gauche. Le bruit d'une clé qu'on tourne. Zut, il y avait effectivement quelqu'un ici.
 Qui, ce n'était pas la question que je me posai. Plutôt comment m'en aller sans me faire voir. Mais tout se déroula trop vite. Et ce quelqu'un arriva avant que j'ai pu ouvrir la porte et sortir.


Mon groupe préféré du moment:
Spoiler:
 


Et un DJ que j'aime bien ^^
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laguerre-desclans-jeu.Xooit.com
Messages : 55
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 18
Localisation : A Kedako, tu veux que je sois où d'autre?
avatar
Mey Miura
MessageSujet: Re: On ne devrait pas ouvrir certaines portes... [Libre]   Mer 31 Juil - 0:25

Quel journée! Et dire que si je n'avais pas rencontrer Chocho ce matin je n'aurais pas les mains en miettes. Me faire faire des photocopies à sa place. Si j'étais membre du B.D.E elle l'aurais regrettée amèrement de m'avoir fait subir cette torture, oh oui! Et plus de cette louve narcissique, il y avait une chaleur écrasante et des cours supers ennuyeux!! (comme toujours en faite...). Je me demande quel idiot à eu l'idée de mélanger les chiffres et les lettres en langage mathématique?! A mon avis c'était un sadique! Fort heuresement qu' Alicia était là pour rendre cette journée un peu plus cool... ou pas finalement... Le coup du " Piquer mon chocolat" c'était vraiment pas cool ça! Je rentrais au dortoir avec une grosse fatigue et un léger mal de tête. J'entrai dans ma chambre, m'affala sur mon lit et fis un gros soupir. Je restai pendant un bon moment sur mon lit à faire un léger somme. Je disais la tête dans l'oreiller:

" Mais Qu'est qu'il fait chaud!!! J'en peux plus!! je vais mourir avec cette chaleur!!"

Je me leva et partir vers les bains des filles en laissant ma porte de chambre entre-ouverte. Je ne vois qui aurait l'idée stupide d'entrer dans ma chambre!(Pourquoi faire in?). J'arrivais aux bains qui étaient complètement déserts. Le moment idéal pour me relaxer! Je me déshabilla et trempa une pouce de pied dans l'eau. Elle était tiède, juste comme il faut. J'entra entièrement dans l'eau et m’asseye dans un coin. Je fermai mes yeux et me détendis le plus possible. Je restais pendant un bon moment dans l'eau tiède du bain puis je décidai de sortir de l'eau. Je m'essuyai, m'habillai et repartis vers ma chambre. Quand j'entra, personne ne s'y trouvais à l'intérieur, comme quoi que laisser ça chambre ouverte n'est pas dangereux! Je partis dans une autre pièce à coté de ma chambre pour brosser mes cheveux encore humides, me les sécher et tout le reste. Et cette fois-ci, je ferma ma porte à clef. Puis après avoir finis de faire ce que j'avais à faire, je sortis de la pièce et là!! Je restais bouche bée. Décidément, je sais pas ce que j'avais mais cette journée m'avait fait voir de toutes les couleurs. Un membre du B.D.E psychopathe, des cours Plus qu'ennuyeux, une chaleur étouffante et là je me retrouve avec un garçon dans ma chambre!! Comment on en n'est arrivé à là? je me le demande... Il avait les cheveux rouges, il était musclé (ahum...) et était tatoué. Je lui disait avec un légèrement affolé:

" Je peux savoir ce que tu fait là dans MA chambre?!"






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monochromeanimalsrpg.forumsgratuits.fr
Messages : 24
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 18
Localisation : Le plus souvent dans la cour, à échapper aux profs
avatar
Renji
MessageSujet: Re: On ne devrait pas ouvrir certaines portes... [Libre]   Dim 11 Aoû - 5:05

" Je peux savoir ce que tu fait là dans MA chambre?!"
 
Moi qui me disait que personne n'avait crié, j'avais presque visé juste. Elle me parlait avec une voix affolée, ce qui en soi, se comprenait. Elle se retrouvait comme ça, avec un garçon dans sa chambre. Par cette chaleur personne n'aurait bouger de la sienne sauf que moi, elle était déjà squattée par mon voisin et ses potes. Mais pour l'instant, le truc à faire, c'était de "répondre à sa question" et de m'en aller aussi vite que j'étais arrivé. Ou alors, de repartir comme ça, sous son nez, sans rien dire. Lequel des deux aurait été le plus simple? Excellente question. Je l'observais, quelques instants, tout comme elle l'avait fait. Plutôt grande, des cheveux de jais et... un grelot? Y'en a qui ont parfois des idées bizarres... Masi ça s'accordait bien avec son style, ce qui avait un rendu plutôt joli. Elle me disait quelque chose mais son nom m'échappait. pas grave, ça me reviendra. Je finis tout de même par lui répondre, garder le silence trop longtemps aurait pas été une idée des plus géniales.

-C'est tout simple, j'échappais à un surveillant.

 Je lui sortais mon sourire en coin habituel, espérant "détendre" l'atmosphère déjà lourde ( et pas qu'à cause de la chaleur). On m'avait déjà dit que j'étais assez craquant avec, ça marcherai peut-être. Pas que je voulais la faire tomber sous mon charme mais espérant que ce que je dirais pour ma défense passe mieux. Je prêtai cependant une oreille attentive aux bruits dans le couloir, le surveillant pourrait repassez n'importe quand. Et il ne fallait pas qu'on me surprenne là, ç'aurait été trop dangereux, vu qu'on a pas le droit d'aller dans les autres dortoirs. Mais bon, tout le monde s'en fiche un peu...
Olà, y'avait pire que si un surveillant venait. C'est si sa camarade de chambre rappliquait. Je ne pus m'empêcher de jeter un coup d'œil dans la pièce pour voir s'il y avait un deuxième lit. Mince, y'en avait bien deux. Mais, ça ne voulait pas obligatoirement dire qu'ils étaient tous deux occupés... Je lui demandais donc:

 -Y'a quelqu'un d'autre, dans c'te chambre?

Tant pis pour comment elle le prendrai. Le jeu en valait la chandelle, fallait que je sache. Surtout pas qu'on me surprenne, je finis mes explications et je me barre d'ici tranquille. Pourvu que tout e passe bien...


Mon groupe préféré du moment:
Spoiler:
 


Et un DJ que j'aime bien ^^
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laguerre-desclans-jeu.Xooit.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: On ne devrait pas ouvrir certaines portes... [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

On ne devrait pas ouvrir certaines portes... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Halamshiral ouvrir les portes avec les hahl et comment faire pour virer célène sans la tuer
» L'épave.
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Le dortoir :: Le dortoir des filles-